Planetic, l’entreprenariat comme engagement pour le bien commun

panneaux directionnel : choisir le chemin de l'alternative entrepreneuriale

Proposer une alternative entrepreneuriale

Avec pour ligne de conduite de protéger la vie, favoriser la justice sociale et la paix, Planetic propose une alternative entrepreneuriale. Alternative d’abord car l’entrepreneuriat devient une forme éminente d’engagement pour le bien commun. Alternative ensuite car les entreprises solidaires constituent un puissant facteur de changements culturels, politiques, économiques et sociaux. Ainsi, Planetic participe, avec de nombreux autres acteurs, à rendre l’entrepreneuriat solidaire un phénomène majoritaire.

Créer des projets ensemble

La méthode de Planetic consiste à rassembler des entrepreneurs et experts pour créer ensemble des projets à fort impact social et environnemental. Le modèle de développement des projets est fondé sur l’autonomisation financière par la vente de produits et services.

Mutualiser les ressources

Pour soutenir le développement de chacune des structures créées, Planetic mutualise ses références et fonctions supports. Les bénéfices des projets sont réinvestis dans la création des projets suivants. Par ailleurs, Planetic partage son expérience auprès d’entreprises externes via son incubateur de projets engagés Planetic Lab.

Investir dans la vie

Planetic investit dans la vie – nature et culture – car elle demeure la plus durable des technologies. Concrètement, Planetic développe des services à la personne rendus par des humains et non par des robots. Il parie sur les sciences cognitives et sociales plutôt que sur l’intelligence artificielle. Il privilégie les sources d’énergies renouvelables et la bioénergie au lieu des énergies fossiles. De plus, il promeut des services environnementaux (génie écologique) plus efficaces que l’artificialisation des terres.

l'alternative entrepreneuriale : oeuvrer pour l'homme et la nature

Chronologie de l’aventure Planetic

 

Création de Planetic

Benjamin d’Hardemare se lance dans l’entreprenariat en immatriculant Planetic à Paris et en partant au Maroc et au Congo-Brazzaville initier un premier projet, la reforestation.

 

Première filiale créée

Planetic Congo voit le jour à Brazzaville avec pour gérant Adolphe N’Kouossa. A partir de 2012, elle réalise des chantiers de reforestation et de génie écologique. Elle emploie alors plus de 40 salariés afin de réparer les sols et de protéger la biodiversité.

 

Deuxième filiale créée
Troisième projet lancé

Planetic cherche à répliquer le projet du Congo en créant une filiale au Maroc.
Benjamin d’Hardemare et Marion Nibourel lancent AlterMassage qui propose des services de bien-être au travail réalisés par des praticiens malvoyants. Cette structure promeut l’emploi durable par la montée en compétences et l’évolution professionnelle.

 

Troisième filiale créée
Mise en place du Corworking Planetic Lab

Après le succès de la phase de test en 2013, AlterMassage devient une filiale de Planetic et recrute ses premiers salariés déficients visuels.

Planetic crée un espace de coworking au sein du Palais Brongniart, le Planetic Lab.

 

Lancement du projet HeyJool

Antoine de Pins rejoint l’équipe pour créer une lampe solaire plus écologique que l’offre actuelle. Début du prototypage.

 

Quatrième filiale créée
Lancement du projet Tuto.school
Lancement du projet Biota


Planetic Lab devient une filiale de Planetic.

Isabelle Perriot-Lopez rejoint Planetic pour préparer la création d’un service en ligne d’entraide scolaire, Tuto.school.

Emmanuel Aubé rejoint lui-aussi Planetic pour créer un projet de génie écologique et de développement rural, Biota.

 

Reconnaissance légale et par les pairs

Planetic reçoit l’agrément préfectoral ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale).

Planetic adhère à l’EVPA (European Venture Philanthropy Association) et à Finansol. Les parts sociales de Planetic sont labellisées par Finansol pour leur caractère solidaire et transparent.

Planetic se sépare de Planetic Maroc et lui cède Planetic Congo.

 

Cinquième entreprise créée

Planetic Lab évolue en incubateur.

HeyJool devient une filiale de Planetic et lance la production de sa première lampe solaire.

L’écosystème Planetic